Accueil > À propos

Réseau international

 

Depuis 1921, Aide à l'enfance Canada est membre de Save the Children International, un réseau de 29 organisations membres qui amassent des fonds et opèrent des programmes domestique et internationaux dans les secteur de la Santé et de la nutrition, de l'éducation, de la protection de l'enfance, du VIH et du sida, des moyens de subsistance durable, de la sécurité alimentaire, des secours d'urgence et de la gouvernance pour les droits des enfants. Les membres de Save the Children International travaillent ensemble sous la forme d'une fédération en mettant en commun leurs ressources, en s'accordant sur des positions communes  et en réalisant des projets conjoints.

 

L'Histoire de Save the Children International

 

La première organisation d'Aide à l'enfance fut fondée à Londres le 19 mai 1919 pour répondre à la Première Guerre mondiale et à la Révolution russe. Les deux premières organisations sœurs furent fondées au Canada et en Australie et d'autres virent le jour rapidement dans un certain nombre de pays. L'organisation canadienne fut fondée en 1921.

Eglantyne Jebb et sa sœur, Dorothy Buxton, fondèrent la première organisation Aide à l'enfance au Royaume-Uni. Les objectifs d'Eglantyne Jebb, que nous détaillerons par la suite, étaient de portée internationale et, dès la fin de l'année 1919, elle se rendit à Genève déterminée à créer « une organisation internationale puissante, qui étendrait ses ramifications jusque dans les endroits les plus reculés de la planète. »

L'Union internationale d'Aide à l'enfance fut officiellement fondée en janvier 1920, sous le patronage du Comité international de la Croix-Rouge. L'Union est rapidement devenu bien plus qu'un simple organe de coordination, pour se transformer en une plateforme à partir de laquelle Eglantyne Jebb pourrait lancer certaines de ses initiatives les plus imaginatives.

Eglantyne Jebb fut la première à réclamer des mesures de protection internationales pour les enfants et son héritage le plus important est sans doute le développement de la notion des droits des enfants. Elle a rédigé la première version des droits de l'enfance qui fut adoptée par l'Union internationale d'Aide à l'enfance sous le nom de « La Déclaration de Genève » le 23 février 1923. Le 27 septembre 1924, la Déclaration fut ratifiée par la Société des Nations.

L'expression la plus récente des droits de l'enfant, la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant (ou CDE), a été ratifié en novembre 1989, et trouve ses origines dans les travaux pionniers d'Eglantyne Jebb.

Malheureusement, après la mort d'Eglantyne Jebb, en 1928, l'Union internationale perdit de son dynamisme. Il faudra attendre 1976, pour que plusieurs organisations d'Aide à l'enfance recommencent à se rencontrer sous le nom d’« Alliance d'Aide à l'enfance », et fondent un petit Secrétariat au Danemark.

Jusqu'en 1988, l'Alliance d'Aide à l'enfance a continué à fonctionner comme une association peu structurée, avec un de ses membres élu comme organisme coordonnateur. Les membres se réunissaient de temps à autre pour discuter des possibilités de coopération et de coordination de leurs programmes, mais sans grand impact sur le terrain.

Lors d'une réunion de l'Assemblée générale qui s'est tenue aux États-Unis en juin 1988, l'Alliance fut relancée sous l'appellation « l'Alliance internationale d'Aide à l'enfance », et fut dotée d'un règlement administratif plus solide, d'un comité exécutif et d’un directeur à temps plein pour gérer le Secrétariat à Genève.

En juin 1994, un comité d'orientations stratégiques fut créé dans le but d'établir les bases pour le développement d'une organisation plus dynamique, unie et ciblée. À partir de juin 1994, le Secrétariat de l'Alliance s'est attaché à la consolidation et à l'expansion de l'organisation.

En juin 1995, une réunion de l'Assemblée générale à l'île Maurice approuva un ensemble de propositions générales pour l'orientation future de l'Alliance internationale d'Aide à l'enfance.

En mars 1996, les membres de l'Alliance ont convenu d'une révision majeure de leurs statuts, dans l'intention de permettre la création d'une organisation démocratique et inclusive, mais dotée d'une structure suffisante pour assurer l'optimisation des programmes et l'efficacité de notre positionnement et de notre financement.

En avril 1998, le premier chef de direction de l'Alliance Internationale d'Aide à l'enfance fut embauché. Depuis lors, le Secrétariat de l'Alliance a été déplacé à Londres, en Angleterre. La vision, la mission, les valeurs ainsi que les buts et les objectifs de l'Alliance internationale d'Aide à l'enfance furent clarifiées et depuis la coopération entre les programmes n'a eu de cesse de s'intensifier, tout comme les efforts conjoints pour la collecte de fonds internationale.
En 2010, l'alliance internationale d'aide à l'enfance est devenue Save the Children International sous la direction de Jasmine Whitbread, notre toute première directrice générale.