Accueil > À propos

Histoire

 

Organisation jumelle d’ International Save the Children Alliance, le Fonds d'Aide à l’enfance fut créé au Canada en 1921.
 
Inspiré par le Friends Service Committee (un groupe Quaker), le Comité canadien donnait une voix aux citoyens et aux citoyennes concernés par l'amélioration du bien-être des enfants. La première mission du Comité canadien fut de porter secours à six millions d'enfants russes menacés par la malnutrition et la famine. Des centaines de Canadiens et de Canadiennes supportèrent généreusement la campagne contre la faim en Russie.
 
Dans les années trente, et cela malgré la crise, le Comité canadien continua son expansion et envoya de l'aide humanitaire aux enfants de Chine, de Tchécoslovaquie, ainsi qu'aux enfants touchés par la guerre civile espagnole.
 
Au début des années quarante, le Comité canadien du Fonds d’Aide à l’Enfance, maintenant reconnu dans tout le pays, apportait son aide aux enfants de Grande-Bretagne touchés par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre, le Fonds canadien d'Aide à l'enfance entreprit un vaste programme pour aider les enfants de France, de Grèce et d'Italie en distribuant de la nourriture, des vêtements, des fournitures médicales et de l'argent.

Le 13 septembre 1946, le comité reçoit son statut d'œuvre de bienfaisance sous le nom « The Canadian Save the Children Fund ». Ce fut la première branche du Commonwealth à devenir totalement indépendante du Fonds d'Aide à l'Enfance. Sa Majesté la Reine et le vicomte Alexander de Tunis furent parmi les premiers parrains. Vers la fin des années 40 et le début des années 50, plusieurs comités organisateurs furent formés à Ottawa, Hamilton, Edmonton, Cornwall, Aylmer, Guelph et Regina. Dans les années 70, on ne dénombrait pas moins de 67 comités organisateurs Aide à l'enfance à travers le Canada.

En 1945, le Fonds canadien d'Aide à l'enfance présente un plan de commandite innovant, permettant aux enfants de Yougoslavie, réfugiés en Suède, d'être parrainés par un Canadien ou une Canadienne pour 96 $ par an.

Dans les années 50, les énergies du Fonds furent dirigées vers les pays du Moyen-Orient et de l'Extrême-Orient, et plus particulièrement vers la Corée. Dans le courant des années 60 et 70, le Fonds canadien d'Aide à l'enfance participa au financement d'une clinique et d'un centre de convalescence pour les enfants brulés ou mutilés au cours de la guerre au Vietnam. De plus, des fonds vinrent appuyer des programmes en Jamaïque et à Hong Kong visant à améliorer la qualité de l'éducation pour les enfants, ainsi que des programmes au Canada pour améliorer la vie des autochtones canadiens dans le Nord de l'Ontario. En outre, dans les années 70, en coopération avec l'Agence canadienne de développement international (ACDI), le Fonds canadien d'Aide à l'enfance prit part à un important projet pilote qui permis de donner un million de vaccins contre la poliomyélite en appui au programme de vaccination du gouvernent thaïlandais dans la région de Bangkok.

Dans les années 80 et 90, le Fonds canadien d'Aide à l'enfance développa ses programmes dans plusieurs régions du Canada, mais aussi en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique du Sud pour aider un plus grand nombre d'enfants dans le besoin tout en poursuivant ses programmes de secours d'urgence. En 1988, le Fonds canadien d'Aide à l'enfance devient Aide à l'enfance Canada et c’est en 1998, que le Fonds d’Aide à l’Enfance de la Colombie-Britannique fusionne avec Aide à l'enfance Canada.
 
Aujourd'hui, Aide à l'enfance Canada œuvre au Canada et dans 120 autres pays pour apporter une amélioration immédiate et durable dans la vie des enfants du monde entier par la réalisation de leurs droits fondamentaux. Aide à l'enfance Canada concentre ses efforts sur les enjeux suivants : Santé et nutrition, Éducation, VIH et sida, Protection de l'enfance, Subsistance et sécurité alimentaire, Secours d'urgence et Gouvernance des droits de l'enfance.